Suggestions pour favoriser les relations positives élève-enseignant

© Louise Rodrigue, psychologue/neuropsychologue scolaire

Que peut-on faire pour favoriser les saines relations élève-enseignant?

Voici quelques stratégies à explorer:

  • Maintenir une attitude favorable a une bonne relation (accueil et salutation du matin, regard, ton de la voix, sourire, attitude de respect et d’intérêt, reconnaissance, démontrer de la sensibilité à ses besoins, etc.);
  • S’ajuster à son rythme sur le plan relationnel, ne pas forcer ou vouloir aller trop vite;
  • Se donner la peine de s’adresser directement à lui pour les aspects plus pratique: il doit sentir qu’il compte en tant que personne, dans son unicité, qu’il n’est pas seulement un élève du groupe;
  • Discuter avec lui, lui demander son opinion, lui offrir son aide;
  • Le laisser exprimer ses besoins, même si ceci est fait maladroitement. Si nécessaire, l’aider à le faire de façon plus appropriée. Mais il est important de ne pas nier le besoin, car l’élève continuera à essayer de l’exprimer de multiples façons, acceptables ou pas;
  • Parler un peu de soi afin de l’encourager à parler un peu de lui… goûts, passions, intérêts, etc. Chercher des points communs d’intérêts avec lui, ceci est généralement gagnant pour établir la relation;
  • Dépersonnaliser les interventions;
  • Utiliser l’humour judicieusement. L’humour est drôle. Elle ne doit pas être ironique ou sarcastique!
  • Prendre le temps d’identifier les forces de l’élève et de lui nommer;
  • Favoriser le transfert du lien d’attachement à l’élève vers ses collègues (ex.: lors des comités d’étapes, parler de ses points positifs ou souligner ses bons coups lors des conversations avec ses collègues, etc.).

Dernière mise à jour: 26 avril 2021