Trouble du spectre de l’autisme (TSA) et la radicalisation

Il est important de prendre en considération que les personnes présentants un TSA ne sont pas plus violentes que la population générale. Parfois peu outillé pour faire face à cette détresse, ils peuvent être portés à s’intéresser et à poser des gestes qui peuvent s’inscrire dans une idéologie extrémiste.

Vous voulez en apprendre davantage? Nous vous proposons de consulter le lien externe* suivant :

Quand autisme et radicalisation se rencontrent: pistes d’intervention

(Conférenciers: Mme Anna Bonnel, Ph. D., OPQ et M. Christian Savard, M. Ps.)

Le Réseau national d’expertise en trouble du spectre de l’autisme

*Notre site propose différents liens vers d’autres sites pour faciliter vos recherches. Ces liens n’engagent pas la responsabilité de 1001neuronesenaction.com et n’indiquent aucunement que nous approuvons le contenu de ces autres sites ou des sites accessibles par leur intermédiaire. 1001neuronesenaction.com n’exerce aucun contrôle sur l’exploitation de ces sites web.

Dernière mise à jour: 7 novembre 2021

%d blogueueurs aiment cette page :